Avertir le moderateur Les blogs du Téléthon sont hébergés par blogSpirit Téléthon 2015 header

Plan France Médecine Génomique 2025

Le Plan France Médecine Génomique 2025 a été remis le 22 juin 2016 au Premier ministre Manuel Valls, par Yves Lévy, Pdg de l’Inserm et Président de l’Alliance nationale pour les sciences de la vie et de la santé (Aviesan). Ce plan ambitieux, piloté et soutenu par l’état, vise à positionner d'ici dix ans, la France dans le peloton de tête des grands pays engagés dans la médecine génomique.

Marisol Touraine, Manuel Valls, Yves Lévy et Thierry Mandon

 

 

"La médecine génomique est une révolution dans le domaine du soin et de la prévention, a affirmé Yves Lévy lors de la remise du Plan France Médecine Génomique 2025.  Elle est au cœur de l’innovation en matière de diagnostic, de pronostic, de traitements et d’administration du médicament. La France doit se donner les moyens de réussir cette révolution, d’y prendre sa place, parmi les toutes premières. Nous disposons pour cela des formidables atouts de notre recherche fondamentale, clinique et translationnelle".

En avril 2015, le Premier Ministre a adressé une lettre de mission au Président d'Aviesan, afin d'examiner les conditions nécessaires pour permettre l’utilisation du séquençage du génome entier dans la pratique clinique. Pour élaborer ce Plan, l’Alliance Aviesan a réuni une année durant des représentants institutionnels et des compétences transversales des domaines de la recherche, de la santé, et de l’industrie, les agences de recherche et sanitaires, les administrations centrales des ministères, les industriels représentés par l’Ariis, la CNAM et l’HAS, le CGI, l’École d’économie de Toulouse.

S’il répond à un enjeu de santé publique en termes diagnostiques, pronostiques et thérapeutiques, le Plan France Médecine Génomique 2025 ambitionne également de faire émerger une filière médicale et industrielle nationale en médecine génomique et d’exporter ce savoir-faire.

 

Lire le communiqué de presse

 

Les commentaires sont fermés.