Avertir le moderateur Les blogs du Téléthon sont hébergés par blogSpirit Téléthon 2015 header

Groupe MNMND - Page 8

  • MicroLAS ou le séquençage de l’ADN en dix minutes

    Aurélien Bancaud, chargé de recherche au CNRS, vient de recevoir le premier prix d’instrumentation de la Société française de Chimie pour sa découverte d’une nouvelle méthode de séquençage de l’ADN.

     

    Une découverte « au potentiel considérable » : la méthode mise au point par ce chercheur, baptisée MicroLAS, permet de « séquencer l’ADN en dix minutes au lieu des trois à quatre heures habituelles ».

    La méthode utilisée depuis les années 70 consiste à « déposer l’ADN sur une matrice, c'est-à-dire un moule servant à reproduire une empreinte, constituée d’une sorte de gel ». Le passage d’un courant électrique au travers de ce gel déplace les morceaux d’ADN selon leur taille. « L’image ainsi obtenue forme un ’code barres’ ». L’analyse dure trois à quatre heures, comprenant une étape de concentration de l’ADN et une seconde étape de préparation du gel.

    Avec MicroLAS, plus besoin de matrice : l’ADN est déposé sur une puce, « où sont collés des circuits fluidiques sur du silicium ». L’étape de concentration de l’ADN est elle aussi contournée, la nouvelle méthode étant « de 100 à 1000 fois plus sensibles ».

    Le séquençage de l’ADN est notamment utilisé en criminologie mais aussi dans les tests génétiques de diagnostic ou de prédisposition. « En réduisant le temps d’analyse nécessaire, on réduit le coût » : MicroLAS se révèle être une « aubaine » pour les entreprises commercialisant ces tests génétiques.

    Le CNRS a également communiqué sur une « méthode universelle de séquençage d'ARN à portée de tous », permettant de « gérer de manière efficace et rentable n'importe quelle source d'ARN ». Mise au point par des chercheurs de l'Institut de génétique et de biologie moléculaire et cellulaire, cette méthode baptisée TARDIS a fait l'objet d'une publication dans la revue Nature Protocols.

  • Roulettes & sac à dos : c’est quoi ?

    C’est le blog d’Audrey Barbaud, passionnée de voyage. Partir voir ce qu’il se passe ailleurs, faire des rencontres, découvrir de nouvelles choses et en prendre plein la vue, c’est mon truc. Alors depuis quelques années je parcours le monde, toute seule. Enfin, pas tout à fait seule. Je suis toujours accompagnée de son fidèle destrier : mon fauteuil roulant.

    Avec ce blog, je veux montrer que voyager en fauteuil roulant est possible, et ce même en solo, contrairement à ce que la majorité pourrait penser. Je souhaite que d’autres personnes, handicapées ou non, se disent “Si elle l’a fait, alors moi aussi je peux le faire”. Sur le blog il y a des informations utiles à tous, d’autres plus spécifiques à l’handi’voyage, des anecdotes ainsi que des récits sur ma passion pour la voile. J’espère que vous prendrez du plaisir à me lire et à me suivre. En savoir plus

     

     

    Audrey Barbaud

     

  • Enquête

    L’enquête auprès des personnes atteintes de maladie neuromusculaire sans diagnostic précis : c’est parti !

     

    Face à la maladie, chaque personne, chaque famille, doit pouvoir bénéficier d’un diagnostic précis et fiable. Pourtant, de trop nombreuses familles concernées par des maladies neuromusculaires sont, encore aujourd’hui, en errance diagnostique. Lutter contre cette errance est une priorité pour l’AFM-Téléthon.

    Pour mieux porter la voix des malades et de leurs familles concernées, l’AFM-Téléthon lance une enquête, élaborée en collaboration avec des cliniciens et avec le Groupe d’Intérêt « Maladies neuromusculaires non diagnostiquées », destinée à mieux faire connaître le quotidien vécu par les personnes malades et leurs familles en errance diagnostique.

    Ces jours-ci, plus de 1 500 personnes recevront dans leur boîte aux lettres cette enquête, et pourront y répondre du 15 décembre 2015 au 15 janvier 2016.

    Cette liste de personnes a été élaborée à partir des personnes sans diagnostic ou sans diagnostic précis accompagnées par les Services régionaux de l’AFM-Téléthon : nous remercions vivement l’ensemble des professionnels de ces services qui se sont mobilisés pour identifier les personnes concernées par cette enquête. Cette liste peut ne pas être exhaustive : si vous connaissez des personnes concernées qui n’ont pas reçu de questionnaire, n’hésitez pas à nous le faire savoir : revendications@afm-telethon.fr.

     

    N’hésitez pas à en parler autour de vous, et si vous rencontrez des personnes sans diagnostic précis, à les inciter à y répondre ! Chaque témoignage est important.

     

    > Courrier de la Présidente

    > Enquête